Une relecture magnifique du mythe de Noël, des dessins soignées, une histoire originale pour ce qui est sans doute le meilleur conte de noël de ces 5 dernières années. Klaus saura toucher votre âme d’enfant.

Au delà de la débâcle médiatique autour de sa sortie en salle et du Netflix Gate autour du film, Okja nous offre une histoire véritablement touchante. Au milieu du conflit très actuel entre capitalisme et écologies, une petite fille a pour seul but : sauver son animal de compagnie. Avec un casting très bien choisi avec des guests de luxe. Sans être lourd et moralisateur, le film dessert bien son propos à travers de plusieurs scènes qui passent habilement entre humour et violence pour un fin douce mais qui garde une bonne dose d'amertume, signe d'un film engagé réussi.

Un film très envoûtant…on passe du rire aux larmes au rire…toujours bousculés. Ni clichés, ni caricatures simplistes, ce film nous invite à nous questionner sur l’éducation, le prix de l’autonomie, de la liberté… On en sort plus ouvert, plus vibrant. C’est un pur régal!

Critique de Lila, merci !

Avec sa simplicité habituelle, Nichols dépeint des personnages aux motivations claires sans s'embarrasser du superflu. Préférant laisser les explications de côté, le film reste volontairement flou sur certaines choses, préférant miser sur son ambiance (les décors sont magnifiques) et sur le jeu des acteurs (ces regards de Michael Shannon expriment tant de choses, c'en est bouleversant) que l'explicatif. On se laissera donc porter par ce film de science-fiction qui n'est pas éloigné du Spielberg de ''Rencontres du 3ème type'' ou du Carpenter de ''Starman'' et où tout ce qui arrive de surnaturel n'a pas besoin d'être encombré de beaux atours pour exprimer toute sa puissance émotionnelle. Avec une mise en scène sobre, superbe et jamais grandiloquente soulignée par une musique entêtante, Jeff Nichols transcende la science-fiction pour livrer une émouvante histoire de famille avec une simplicité presque déconcertante mais certainement admirable.

Un excellent animé ! Poussant le délire gravitationnel jusqu'au bout. Ce film est injustement méconnu...

Critique de Sarh, merci !

Un très bon film ! Que je conseille fortement aux jeunes ! Ça parle de la légende du comte saint-Germain .c’est un peu comme Harry Potter. Ou les héros du film revient en arrière les années 50 , 60 pour voir d’autres personnes et accomplir leur soit disant devoir. Et la suite du film est bleu saphir puis vert émeraude.

Un véritable hommage au cinéma signé par Scorsese, laissez vous tenter par ses airs de contes pour enfant, il en vaut la peine !

Rien à voir avec le Clint Eastwood, même si on y retrouve certains codes. Découvrez le western à la Chinoise, avec une grande dose d'aventure et d'action ponctuées de piques d'humour sur une bande son épique. Le scénario, le jeu d'acteurs (même en vf !), les décors, rien est à jeter !

Quand le générique se termine on est encore statique devant l’écran, le visage ruisselant de larmes, les lèvres partagées entre peine, joie et choc, les nerfs encore dans l’œuvre dégagés de la réalité. Après quelques minutes, on prend un peu de recul et on rit de soi-même en espérant que personne ne fasse irruption dans la pièce pour demander « Mais qu’est-ce qui te met dans cet état ? ». On a peur de dire que c’est la faute d’un film parce que, « ce n’est qu’un film après tout, je ne devrais pas sangloter ainsi c’est ridicule ». Ce n’est qu’un film mais après on se rend compte qu’on y pense, 5, 10, 15, 30 minutes après et on doit se rendre à l’évidence : on a vécu une expérience, on est marqué, maintenant il s’agit de comprendre. Le film est triste ou juste fort bien sûr, mais là c’est autre chose. Peut-être que c’est parce que le film relate une expérience que l’on a vécu, exprime un sentiment que l’on a ressenti car, on ne va pas se mentir, on les aime ces films qui nous parlent, qui parlent de nous. On réalise alors que l’on s’est peut-être trop impliqué, qu’on a tout confondu, sa propre vie et celle des protagonistes, qu’on a perdu la notion de notre propre corps, de notre propre histoire, que tout ceci est allé trop loin. Pourtant ce n’est qu’un film.

Un film léger qui parle de l’avenir de la planète si elle continue sur sa lancée. Un sujet intéressant, mais qui aurait pu être mieux traité.

Un rythme qui avance en même temps que sa bande son géniale. Le trio est génial et nous emmène dans une Amérique des années 30.

Showing all 11 results