J'ai tué ma mère se veut une fenêtre sur une réalité sans âges et sans frontières. C'est un cri primal, un exposé sur l'amour et la haine la différence l'incompatibilité et les impossibles rôles que la vie nous impose

Showing the single result