J'aime bien le cinéma espagnol, les thrillers sont toujours inquiétants et on marche dans la combine même si parfois le scénario est un peu nébuleux et c'est le cas : des invraisemblances, quelques clichés mais avec une trame intéressante et une ambiance particulière.
Mark Strong est acteur britannique très charismatique, il apporte toute sa dimension au film.
Un premier film prometteur par sa dimension fantastique mais aussi par le choix et la direction des acteurs.
Jorge Dorado est un jeune réalisateur à suivre.

Critique de Ariane, merci !

Le synopsis ne fait pas honneur à la complexité de ce film. Le jeu des acteurs est parfait et très crédible. L’histoire tient en haleine et on cherche à comprendre les événements en même temps que les personnages. Le dénouement ne déçoit pas. Les fans de science-fiction et de suspense seront ravis.

Coldwater est un film très poignant qui traite du renoncement parental et des solutions apportés par ces camps de redressement pour réussir là ou les parents ont échoués. A être enfermés et traités comme des bêtes, ils en viennent à avoir des comportement animaux lorsque l'occasion leur en ai donnée. Vraiment bien joué dans l'ensemble, avec un très bon rythme, de quoi passer un très bon moment. Le film fait aussi beaucoup penser à Dog Pound que nous avions déjà présenté !

Enfin un film d’action qui bouscule l’ordre établi. On en a marre des bastons pour les bastons, là on a une histoire, un univers, des fées clochettes, une ballade nocturne dans Bucarest et on ne circule mais pas forcément à 150 Km/h, toutes sirènes hurlantes.

On suit Charlie dans sa quête amoureuse, il est naïf .comme débarqué de la lune. Il va sauver sa belle tant bien que mal et sans faire les gros bras. Shia LaBeouf est un anti-héros mal fagoté et malingre amis attachnat. Evan Rachel Wood est troublante comme une tragédienne des temps mordernes.
Ses potes routards sont vraiment poilants et totalement collés au plafond. Mads Mikkelsen est une brute sanguinaire fou d’amour, ténébreux et violent, ce type sait tout faire.
Fredrik Bond réinvente le genre et c’est tant mieux. Un peu douceur dans ce monde de brute !

Showing all 4 results